Archives
Du 8 septembre 2016 au 15 octobre 2016

Exposition de "Seul le mur est une limite"

Prix :
Gratuit
Lieu :
Caravansérail
Par :
SEUL LE MUR EST UNE LIMITE
Exposition de Caroline Mauxion

Vernissage le 8 septembre dès 17h
Du 8 septembre au 15 octobre 2016

« Bleu, rouge – même eux détournent, même eux cachent par leur épaisseur au lieu de laisser passer la lumière. »
(Woolf, V. Les Vagues. p. 263. Traduction Michel Cursin.)

Initialement inspirée par le travail de la couleur dans l'écriture de Virginia Woolf, l’exposition seul le mur est une limite, de l’artiste Caroline Mauxion, explore une tension entre la surface et la forme d'une image par un travail en photographie et vidéo. La singularité de l'écriture woolfienne réside entres autre dans la coexistence d'une présence-absence, d'un tangible insaisissable et d'une opacité transparente. Ici, projections et tirages photographiques cohabitent dans l'espace d’exposition produisant ainsi une oscillation entre matérialité et intangibilité d'un même référent et d'une même matière : la couleur et le papier. Le corpus vidéo présenté dans l’exposition seul le mur est une limite résulte d'une volonté de réduction et d'évacuation de toute figuration grâce à un procédé simple : une feuille de couleur accrochée au mur animée par un ventilateur hors champs. Présenté au Centre d’artistes Caravansérail, ce projet d’exposition comprend également les photographies que ce travail vidéo génère. Ces images viennent solidifier la couleur, tel un durcisseur de matière.

La recherche photographique de Caroline Mauxion est constituée d'installations, de performances et de vidéos. Chez l'artiste, c'est l'empreinte lumineuse sur la surface sensible — ce contact à la fois tangible et non visible — qui nourrit sa démarche tant conceptuellement que poétiquement. Ainsi, pour qu'il y ait image, il doit y avoir contact, si ténu soit-il. Cette notion de contact guide sa recherche et la conduit à aborder ses photographies comme surfaces et matières. Par des actions in situ, des captations de lumière ou des gestes à même l'image, Mauxion déplace, manipule et installe ses photographies.



BIOGRAPHIE
La recherche de Caroline Mauxion s'articule principalement autour d'une pratique de la photographie et de la vidéo. Originaire de France, elle s'installe à Montréal en 2010 après une maîtrise en communication et des études en photographie. Elle est récipiendaire de deux bourses de la Fondation de l'UQAM, ainsi que de la bourse de la Fondation Sylvie et Simon Blais pour la relève en arts visuels (2015). Son travail a fait l'objet d'expositions individuelles à Montréal, à la galerie Les Territoires (2014), à la galerie Simon Blais (2015), à la galerie de l'UQAM à l'hiver 2016 et sera présenté à Optica à l'automne 2017.

Le Paradis

Espace de travail, de diffusion et de création artistique

Capsules du Paradis
Infolettre du Paradis
À venir

Le 3 octobre 2020

Concert de Bodh'aktan

Le 14 novembre 2020

Concert de Désirée
Toute la programmation
Lors des concerts : Bière en fût du Bien le Malt dans la salle rouge du Paradis
Soutenez le Projet Paradis en visitant nos partenaires!
Aimez-nous sur facebook