Archives
Le 29 mai 2009 - 20h00

Bertolt Brecht à Rimouski! Les Jours de la Commune

Dernière œuvre originale de Brecht, jamais éditée et  jamais montée de son vivant, Les Jours de la Commune est présentée par Katalepse, la troupe des finissants du Profil théâtre du Programme Arts et lettres du Collège Édouard-Montpetit.
Nous avons décidé de situer notre production en 2011.
 
Une troupe de jeunes acteurs de Montréal décide de monter, avec une conviction et une ferveur à toute épreuve, un texte de Bertolt Brecht qu'un d'eux se souvient avoir lu au cégep. Ils se lancent donc dans une production de Les Jours de la Commune avec l'énergie de l'urgence et une confiance inébranlable dans le pouvoir de la jeunesse. Avec aussi l'espoir de convaincre leurs concitoyens de la gravité de la situation et de l'urgence de se prendre en main face à la menace.
 
Les conditions économiques et politiques, sociales et conflictuelles, n'ont de cesse de s'empirer partout sur la Terre et surtout aux États-Unis.
 
Les États-Unis décident donc de s'approprier les ressources naturelles du Québec par la force. Les soldats francophones étant monopolisés pour l'effort ailleurs dans le monde, ce sont les membres anglophones des Forces armées qui doivent affronter l'avancée de l'armée américaine. L'armée américaine a mis en déroute l'armée canadienne, affaiblie par ses engagements épuisants en Afghanistan.
 
Dès 2009, des citoyens de Montréal se sont organisés, dans des entreprises communautaires, coopératives, sociales et syndicales afin d'affronter collectivement les conséquences de cette grave crise et de faire en sorte que tous puissent en sortir vivants et solidaires.
 
Fidèle à son mépris pour l'État de droit, sauf lorsque cela convient à son idéologie, le Premier ministre Harper s'empresse de négocier avec l'envoyé du Président Obama. Celui-ci accepte d'attendre que les Forces canadiennes « règlent leur cas » à ces socialistes et indépendantistes qui sont un irritant politique insupportable et un affront inadmissible à l'idéologie du Premier ministre. Les négociateurs pourront alors convenir des modalités du pillage des ressources du Québec.
 
Cela n'est pas sans rappeler La Commune de Paris de 1871 : sensiblement les mêmes forces, les mêmes faiblesses, la même vulnérabilité.
 
Tous les éléments de notre production ont été conçus et élaborés dans l'esprit du théâtre épique si cher à Brecht : la distanciation dans le jeu, les changements de costumes et de décors à vue, les chants en chœur. L'engagement des étudiants dans ce processus se traduit par un enthousiasme et une ferveur qui sont irrésistibles.

Le Paradis

Espace de travail, de diffusion et de création artistique

Capsules du Paradis
Infolettre du Paradis
À venir

Du 23 janvier 2020 au 29 février 2020

Vanités et interfaces

Le 24 février 2020

Les Lundis Selfie

Le 27 février 2020

Projection de "Varda par Agnès"

Le 28 février 2020

Match spécial
Toute la programmation
CKMN.FM
Soutenez le Projet Paradis en visitant nos partenaires!
Aimez-nous sur facebook